Spécialiste de l'immobilier à Saint Malo

Acheter un bien pour son enfant étudiant - une bonne idée ?

Acheter un bien pour son enfant étudiant - une bonne idée ?
Lundi 16 avril 2018

Acheter un bien immobilier pour son enfant étudiant est souvent tentant. Mais avant de se décider il est nécessaire de réfléchir aux conditions d’un tel achat, à sa rentabilité et aux éventuels dispositifs fiscaux qui peuvent l’accompagner.

Evaluer les conditions favorables pour un tel achat

Sur le plan patrimonial, investir dans la pierre est toujours une bonne chose et cela reste une valeur sûre. Mais il faut veiller à faire cela dans de bonnes conditions, sans avoir un nouveau niveau d’endettement trop élevé et en ayant la capacité à le financer. D’autant que la scolarité d’un enfant apporte d’autres dépenses supplémentaires (transport, équipement…etc).

Dans la mesure où les taux sont bas, plus la scolarité de votre enfant sera longue plus l’achat pourra être considéré comme intéressant du point de vue financier. De plus, les petites surfaces, les plus recherchées par les étudiants, présentent un très bon taux de retour sur investissement si vous conservez ce bien et que vous le louez à d’autres étudiants quand votre enfant a fini ses études.

Évaluer le marché local

Les niveaux de rentabilité dépendent du marché local et il est nécessaire de se pencher sur le marché immobilier du lieu où votre enfant fait ses études. Dans le cas d’une recherche d’un appartement à St Malo nos équipes peuvent vous conseiller et vous aider à mieux cerner le marché et en apprécier ainsi l’opportunité d’investissement pour vous.

Utiliser la dispositif Pinel pour acquérir un logement étudiant

Vous pouvez très bien aussi envisager le dispositif d’aide à l’investissement fiscal ouvert également pour la location de bien à des proches dans le cadre de la loi Pinel. Si vous établissez une durée de location de six ans, vous pourrez ainsi bénéficier d’une réduction d’impôts de 12%. Pour neuf ans de location, la réduction d’impôts est de 18% et 21% pour 12 années d’engagement. De quoi investir prudemment et aussi préparer le début de la vie professionnelle de vos enfants en leur permettant de payer un loyer bien étudié et adapté.