Spécialiste de l'immobilier à Saint Malo

Immobilier – Quels sera l’impact du prélèvement à la source ?

Immobilier – Quels sera l’impact du prélèvement à la source ?
Mardi 11 décembre 2018

Les nouvelles dispositions fiscales qui s’appliquent dès le début de l’année 2019, comme le prélèvement à la source, ont aussi un impact en matière d’immobilier. Découvrez ci-dessous lesquelles et comment y faire face. 


Les revenus fonciers entrent dans le champ d’application du prélèvement à la source


A partir du 1er janvier 2019, il n’y aura plus de décalage d’un an entre la perception des loyers et leur imposition. En effet, un acompte sera prélevé par le fisc sur le compte bancaire du contribuable. Le taux appliqué sera déterminé en fonction des éléments transmis au moment de la déclaration de revenus. Mais il faut noter que les revenus fonciers courants de 2018 ne seront pas imposés, alors que ceux dits exceptionnels le seront.


Quel impact sur les charges déductibles ?


Les charges courantes (intérêts d’emprunt immobilier, frais de gestion, etc.) restent déductibles uniquement au titre de leur année d’exigibilité, quelle que soit la date de leur paiement. En revanche, les travaux réalisés et payés en 2019 seront bien pris en compte, mais leur montant déductible va être calculé en prenant uniquement la moyenne des travaux réalisés en 2018 et 2019. Ceci a été fait pour éviter que les gens ne fassent pas de travaux en 2018 et repoussent tout en 2019, mettant en difficulté les artisans.


Le prélèvement à la source aura un impact aussi sur les futurs acheteurs 


La capacité d’emprunt du futur emprunteur est évalué par les banques en prenant en compte les revenus nets perçus par le ménage. Elles veillent à ce que le taux d’endettement du ménage de dépasse pas 33% de ses ressources. A partir de 2019, les impôts seront donc déduits du salaire. On ne sait pas si les banques modifieront la limite du taux d’endettement à la hausse ou si elles tiendront compte du revenu avant impôts, mais on peut s’attendre à ce qu’elles modifient un tant soit peu leur manière de procéder.  Le marché de l’immobilier à Saint-Malo, comme ailleurs, a besoin de conserver son dynamisme et que l’accès à la propriété des ménages ne soit pas diminué.