Spécialiste de l'immobilier à Saint Malo

Les femmes achètent dans l’immobilier plus tôt que les hommes

Les femmes achètent dans l’immobilier plus tôt que les hommes
Vendredi 21 juin 2019

Selon une étude menée à grande échelle sur le marché immobilier français il y a d’assez fortes disparités de comportement entre femmes et hommes pour les achats immobiliers. Que ce soient la décision d’achat, l’âge moyen de l’acquisition ou le montant de l’emprunt, les différences sont indéniables !

Les femmes achètent plus jeunes que les hommes

Un des premiers enseignements de cette grande enquête est que les femmes font l'acquisition d’un bien immobilier plus tôt que les hommes. En effet, parmi la population des personnes sans enfants cette différence s’élève à 3 ans d'écart avec 29 ans pour la moyenne des femmes contre 32 ans côté masculin.

Dans les cas des personnes avec enfants on retrouve la même différence, avec à ce moment-là un âge moyen d’achat de 35 ans pour les femmes contre 38 ans pour les hommes.

La femme est souvent celle qui décide dans les couples

L’enquête a aussi montré que dans le cas des achats réalisés par des couples, dans ⅔ des cas le couple reconnaît que c’est la femme qui a pris la décision de l'acquisition. Et souvent dans des cas où le bien ne convenait pas forcément au conjoint ! 

C’est une tendance que l’on retrouve aisément au quotidien sur le marché immobilier : les femmes sont souvent le moteur pour visiter un bien, entamer des négociations et essayent plus rapidement de s’imaginer dans les lieux. Que ce soit pour un achat d’appartement ou une vente de maison à St Malo c’est une tendance indéniable que nous constatons : les femmes détiennent souvent la clé de la décision ou savent convaincre leur conjoint !

Côté crédit, les femmes empruntent plus

Un des autres enseignements de cette étude nous montre que la plupart du temps les femmes célibataires empruntent plus que leurs homologues masculins.

En effet, pour celles qui sont sans enfant la différence sera minime avec l’emprunt des hommes puisque les femmes emprunteront 194 k€ contre 193 k€, mais dans le cas des personnes avec enfants cette différence s'accroît pour passer à 200 k€ pour les femmes et) contre 197 k€ pour les hommes. Même si ces écarts ne sont pas trop importants ils sont toutefois significatifs et soulignent bien souvent que les apports des femmes lors d’une acquisition immobilière sont un peu inférieurs à ceux des hommes, soit 12 000 euros contre 15 000 euros.